Visioconférences

L’Empire Romain Germanique

Séance 1
MARDI 16 JUIN 17H30 – 19H00
L’Empire Romain Germanique : Le Moyen-âge

Séance 2
MARDI 30 JUIN 17H30 – 19H00
L’Empire, un colosse aux pieds d’argile (La Réforme et ses conséquences)

Si on faisait un peu d’histoire « pour les Nuls » ?

Car l’histoire de l’Empire Germanique et ses méandres ne sont guère étudiés à l’école en France. Or, il est difficile de comprendre l’Europe en faisant l’impasse sur la « question allemande » (expression désuète je m’en excuse). Ne comptez pas sur moi pour vous faire une évocation « romantique » du passé mais pour essayer plutôt de remettre du cadre et des éléments de chronologie et de donner des pistes pour mieux comprendre certaines situations actuelles. Mais je vous promets de l’action, des drames, des petites et des grandes histoires.

Il en est de l’histoire comme de l’inconscient… La connaître ne donne pas de « solutions », mais cela permet d’être un peu plus éveillé sur la réalité et sa complexité.

Nos voisins les Allemands sont si proches et si lointains… surtout quand on songe qu’à l’origine tout le monde est Franc… Rarement l’histoire de deux pays a été aussi mêlée et emmêlée, attisant conflits et fascination, admiration et incompréhensions. On commencera ici avec Charlemagne que nos livres d’histoire en 1900 n’hésitaient pas à qualifier d’Empereur des Français… alors qu’il parlait uniquement un dialecte germanique…Dans une seconde séance, nous traiterons de la Réforme et ses conséquences politiques dans l’Empire mais aussi en Europe avec ce conflit terrible de la Guerre de 30 ans.

Histoire de Paris

Séance 1 - L’Antiquité
Samedi 20 juin à 11H00

La ville romaine se développe au début du 1er siècle après J.-C. rive gauche, sur les pentes de la colline au sud de la Seine et notamment autour de la colline Sainte Geneviève. 

Trois établissements thermaux sont alimentés par un aqueduc apportant l’eau du plateau de Wissous. La cité comporte également un théâtre et un amphithéâtre (les arènes de Lutèce). 

Au début du IVe siècle, l’île de la Cité est fortifiée alors que la rive gauche semble peu à peu abandonnée, ses bâtiments servant de carrière pour la construction du rempart.

Histoire de Paris

Séance 2 - Le Moyen-âge
Samedi 27 juin à 11h00

En 486, Clovis s’empara sans combat de Paris et en fit la capitale du royaume des Francs. Mais la ville fut délaissée par les derniers rois Mérovingiens. Elle déclina surtout sous la dynastie des Carolingiens, Charlemagne ayant choisi comme capitale Aix-la-Chapelle. En 861 Paris était passée dans le patrimoine des Capétiens, qui accédèrent au trône de France avec Hugues Capet en 987. Paris fut d’abord la capitale d’un tout petit royaume, que les Capétiens s’efforcèrent d’agrandir en s’imposant aux autres grands seigneurs. Aux 11è et 12è siècles, la ville connut une renaissance commerciale et urbaine.

Histoire de Paris

Séance 3 - Au temps des Rois
Samedi 4 juillet à 11H

Elevant au plus haut point la monarchie absolue et centralisatrice, les Bourbons encouragent l’embellissement de la ville. Lors de son règne au début du 17è siècle, Henri IV poursuit le Louvre et le château des Tuileries commencé par Catherine de Médicis, ce qui va favoriser l’extension des beaux quartiers vers l’ouest parisien. Le rayonnement culturel de la capitale se renforce sous Louis XIII qui crée de nouvelles fortifications rive droite pour permettre à la ville de s’agrandir. Mais le Roi-Soleil n’oublia jamais qu’il avait dû fuir, encore enfant, la capitale. Il bouda Paris et s’installa à Saint-Germain, puis à Versailles en 1680. Avec ses 500 000 habitants, Paris resta cependant le centre de la vie intellectuelle et ne cessa de s’embellir…

Histoire de Paris

Séance 4 - De 1785 à la Restauration
Mardi 7 juillet à 17H

Au 18è siècle, Paris devient le foyer des idées philosophiques des « lumières » : dans les salons, dans les premiers cafés (dont le Procope), on discute avec passion d’égalité, de libertés et de souveraineté nationale. La Révolution française replaça d’un coup Paris à la tête de la France. La capitale fut le théâtre de la plupart des événements révolutionnaires et la victoire des Jacobins sur les Girondins accentua le mouvement de centralisation. Anecdotique mais révélatrice, la cocarde tricolore fut constituée des couleurs de la Ville de Paris, le bleu et le rouge, entrelacées du blanc monarchique. Napoléon en tira les conséquences en soumettant Paris à un statut spécial, sans maire ni conseil municipal, « sous la tutelle d’un préfet de la Seine et d’un préfet de police directement aux ordres du gouvernement ». La centralisation allait se poursuivre au 19è siècle et s’accentuer avec les révolutions industrielles, l’exode rural, la création des réseaux de communication ferroviaires puis routiers.

Histoire de Paris

Séance 5 - Le Paris d’Haussmann
Samedi 11 juillet à 11H

On parle couramment à Paris de l’immeuble dit haussmannien, mais que savez-vous vraiment de ce personnage atypique que fut le Baron Haussmann ? Sait-on à quel point il a été mandaté par Napoléon III, pour chambouler le paysage de la capitale, avec ses immenses percées, son architecture régulière, ses parcs… ? « A l’époque d’Haussmann c’est le triomphe de la circulation physique, il faut faire circuler l’air, circuler les gens, circuler les capitaux…« , affirmait le spécialiste de l’histoire de l’architecture Pierre Pinon qui a également signé un Atlas du Paris haussmannien et un Atlas historique des rues de Paris (Parigramme, 2016), ouvrages qui seront la source essentielle de notre conférence. Nous vous proposons un voyage dans le temps, à l’époque où les grands travaux haussmanniens redonnèrent du souffle à la capitale.

A écouter : Comment Haussmann reussi son Paris