Exposition Leonard de Vinci

Texte du musée du Louvre :

Cette date revêt pour le Louvre une signification toute particulière : l’année 2019 marque le cinquième centenaire du décès de l’artiste, à Amboise. À l’invitation du nouveau roi de France, François Ier, Léonard de Vinci quitta en effet l’Italie pour la France à la mort de son protecteur, Julien de Médicis. Il arriva sans doute vers novembre 1516 dans la demeure du Clos Lucé, située à quelques pas de la résidence royale d’Amboise.

C’est là que François Ier logea magnifiquement Léonard, qu’il nomma « premier peintre, ingénieur et architecte du roi » et pensionna royalement. L’artiste y vécut les trois dernières années de sa vie, organisant ses notes sur divers sujets scientifiques et artistiques en vue d’en publier des traités et travaillant à ses tableaux dont il n’avait jamais voulu se séparer : la Sainte Anne, La Joconde, le Saint Jean Baptiste. On garde aussi de ce temps d’admirables dessins sur des papiers de fabrication française, démontrant qu’il travailla à une monumentale sculpture équestre, à des projets hydrauliques ou à l’organisation de festivités pour le souverain.

Le grand génie italien de la Renaissance mourut au Clos Lucé le 2 mai 1519. C’est ainsi que le Louvre conserve près du tiers du corpus des tableaux de l’artiste : les peintures apportées en France, achetées par François Ier, entrèrent alors dans les collections royales, où se trouvaient sans doute déjà La Vierge aux rochers et La Belle Ferronnière, acquises par Louis XII. À cet ensemble extraordinaire, qui constitue l’origine même des collections du musée du Louvre, s’ajoute un fonds exceptionnel de vingt-deux dessins de Léonard de Vinci.

Le cinquième centenaire du décès du maître italien offre donc au Louvre l’occasion singulière de réunir autour des cinq grands tableaux de ses collections la plus grande part possible des peintures de Léonard (quatorze à dix-sept, selon les spécialistes, lui sont de nos jours attribuées), afin de pouvoir les confronter à un large choix de dessins ainsi qu’à un ensemble, restreint mais significatif, de tableaux et de sculptures qui en offriront une contextualisation concrète.

Cette rétrospective internationale permettra ainsi de présenter les résultats des recherches les plus récentes, associés à la réédition critique de la documentation fondamentale, en même temps que les dernières études scientifiques conduites en laboratoire ou lors des récentes restaurations menées par le musée du Louvre.

Visites guidées proposées

Lieu : Musée du Louvre

Date : Vendredi 29 novembre
Rdv 8:45

Date : Vendredi 29 novembre
Rdv 12:15

Date : Vendredi 31 janvier
Rdv 15:45

Date : Dimanche 23 février
Rdv 8:45

Conditions tarifaires

Attention il y a deux tarifs : un avec billet / un sans billet ( justificatif de gratuité)

VISITE GUIDÉE + BILLET + DROIT DE PAROLE + LOCATION AUDIOPHONES : 37 € par personne (dont 20€ payés en ligne)

VISITE GUIDÉE + LOCATION AUDIOPHONES + DROIT DE PAROLE SANS BILLET : 20€ par personne (dont 10€ payés en ligne)

Rappel des conditions pour s’inscrire à la visite

Les horaires sont ceux du rendez-vous. Des informations complémentaires seront envoyées une semaine avant la visite. L’inscription se fait en cliquant sur le lien à côté de la date. Votre inscription est validée par le paiement de 6 euros (5€ + 1). Cette somme est déduite du coût total de la visite dont le reliquat est payé sur place. Cette somme n’est pas remboursée en cas d’annulation. Elle correspond aux frais de remise en vente de la place.

Notre organisation se veut souple mais elle nécessite de la part des participants de respecter les règles : être ponctuel et courtois le jour de la visite, prévenir en cas d’absence.