Stephanie Bernardin

Sortez vos yeux !

« A chaud », ce matin, quelques idées et éléments autour de Caravage et plus spécialement de l’exposition qui ouvre aujourd’hui au Musée Jacquemart André. Les conférenciers étaient conviés à une visite guidée par la commissaire de l’exposition, Francesca Cappelletti. Visite très intéressante et on peut souligner ici l’initiative du musée Jacquemart André car il est regrettable …

Sortez vos yeux ! Lire la suite »

Exposition Zao Wou-Ki

Arrivé à Paris en 1948, Wou-Ki francise son nom T’Chao en Zao. Il vient en Europe avec l’intention de faire de la peinture en échappant à la tradition picturale chinoise, trop lourde et trop ritualisée. En 1949, Henri Michaux écrit huit poèmes à partir des lithographies du jeune artiste et une solide

Fransitek Kupka (1871-1957)

En 1912, František Kupka (1871-1957) (fig. 1) est le premier peintre à présenter au public une composition abstraite. Pourtant son nom se fait discret dans l’histoire de l’art, en retrait derrière le trio de tête : Kandinsky, Mondrian et Malevitch. Il paie sans doute ici son statut d’« anartiste », c’est-à-dire,

Foujita. Peindre dans les années folles.

Pendant les Années Folles, soit les années 20, Foujita est aussi célèbre qu’Andy Warhol dans les années soixante. Il est la grande figure de l’Ecole de Paris. A Montparnasse, sa coupe au bol et ses petites lunettes fascinent la presse tandis que ses tableaux s’arrachent à prix d’or. Lorsqu’il meurt le 29 janvier 1968 dans …

Foujita. Peindre dans les années folles. Lire la suite »

César : Exposition au Centre Pompidou jusqu’au 26 mars

Dans les années 60, César fait régulièrement la couverture de Paris Match. Il partage ce privilège avec Pablo Picasso et Salvador Dali. Cette popularité est assez exceptionnelle pour un artiste avant-gardiste qui a dynamité l’histoire de la sculpture par ses Compressions et ses Expansions. L’élite artistique s’est longtemps méfiée d’un homme si expressif qui a …

César : Exposition au Centre Pompidou jusqu’au 26 mars Lire la suite »

L’histoire du cheveu dans l’art….

Symbole de volupté, du pouvoir ou d’un caractère rebelle et sauvage, la chevelure obsède l’art occidental et prend de multiples formes et significations. Assez vite, les cheveux ont perdu leur valeur magique pour se charger d’esthétique. Si l’on excepte les reliques de l’époque baroque – le cheveu est peu présent en tant que matériau sauf …

L’histoire du cheveu dans l’art…. Lire la suite »