Foujita. Peindre dans les années folles.

Pendant les Années Folles, soit les années 20, Foujita est aussi célèbre qu’Andy Warhol dans les années soixante. Il est la grande figure de l’Ecole de Paris. A Montparnasse, sa coupe au bol et ses petites lunettes fascinent la presse tandis que ses tableaux s’arrachent à prix d’or. Lorsqu’il meurt le 29 janvier 1968 dans le village de Villers-le-Bâcle, le samouraï de la peinture a les cheveux blancs.

Lire la suiteFoujita. Peindre dans les années folles.

César : Exposition au Centre Pompidou jusqu’au 26 mars

Dans les années 60, César fait régulièrement la couverture de Paris Match. Il partage ce privilège avec Pablo Picasso et Salvador Dali. Cette popularité est assez exceptionnelle pour un artiste avant-gardiste qui a dynamité l’histoire de la sculpture par ses Compressions et ses Expansions. L’élite artistique s’est longtemps méfiée d’un homme si expressif qui a imprimé sa personnalité à son oeuvre.

Lire la suiteCésar : Exposition au Centre Pompidou jusqu’au 26 mars

L’histoire du cheveu dans l’art….

Symbole de volupté, du pouvoir ou d’un caractère rebelle et sauvage, la chevelure obsède l’art occidental et prend de multiples formes et significations. Assez vite, les cheveux ont perdu leur valeur magique pour se charger d’esthétique. Si l’on excepte les reliques de l’époque baroque – le cheveu est peu présent en tant que matériau sauf dans certaines manifestations récentes d’art contemporain.

Lire la suiteL’histoire du cheveu dans l’art….